Incite et Ouadada 2017: Un espace multimédia à Porto Novo

Nous lançons un espace multimédia à Porto Novo dédié à la formation, à la création artistique, à la promotion économique et culturelle de sa ville.

Entre le centre culturel associatif Ouadada[1] et Incite, une longue histoire de coopération et d’amitié continue de s’écrire. Ensemble depuis plusieurs années, nous avons réalisé de nombreux projets au bénéfice des populations de Porto-Novo au Bénin et de Cergy-Pontoise. En 2012-13-14, par exemple, notre atelier photographique jeunes talents du monde à Porto-Novo et à Cergy-Pontoise, fruit de nos rencontres d’apprentissage dans les domaines de l’image et du multimédia, a produit trois expositions photographiques et cinq sites web. Incite a également accueilli des jeunes photographes en résidence, avant de présenter leurs reportages au Théâtre 95 lors du festival des cultures africaines, dans le cadre des Ateliers Nomades du Musée du quai Branly à Cergy-Pontoise.

Voir notre livret Kwabo >

Dans cette continuité d’expériences fructueuses, nous progressons encore autour d’un projet ambitieux, au centre culturel Ouadada :

La construction puis le développement d’un espace multimédia pérenne dédié à la formation, à la création artistique, et à la promotion économique des acteurs culturels de Porto-Novo.

Téléchargez le pdf > Projet_Incite_Ouadada_2017

 

Soutenez le projet Ouadada 2017 par le mécénat d’entreprise
01 34 24 94 91    info@incite.fr

 

Pourquoi un centre de ressources multimédia ?

A Porto-Novo, de très nombreux artistes professionnels confirmés et amateurs talentueux interviennent dans différentes disciplines: arts plastiques, théâtre, conte, musique, etc. Exceptionnellement riche, cette offre culturelle reste trop méconnue et peu valorisée. Par manque de moyen et de formation, les artistes locaux, peinent à diffuser leurs œuvres et à vivre dignement de leur travail. A ce jour, il n’existe pas de stratégie de développement culturel local, ni de dispositif d’accompagnement des acteurs culturels, ni de service de communication territorial. Encore en marge des politiques publiques locales, la culture représente pourtant un formidable vecteur de développement économique et de rayonnement du territoire de Porto-Novo. Notre démarche conjointe repose avant tout sur la volonté exemplaire des acteurs associatifs locaux.

Favoriser la rencontre avec les artistes, les œuvres et le public

Face à ce constat, Gérard Bassalé, Directeur de Ouadada, a fait appel à Incite en vue d’un échange d’expérience, aboutissant à la pérennisation d’un nouvel espace multimédia. Cette idée a été discutée entre artistes et acteurs culturels Porto-noviens au mois de décembre 2016, en présence de deux représentants d’Incite à Porto-Novo. Un atelier participatif ayant rassemblé une quarantaine de personnes sur le thème de la médiation culturelle a permis de réaliser un état des lieux partagés de la situation actuelle : identification des principales difficultés rencontrées par les artistes, des objectifs prioritaires à mettre en place, ainsi que des outils opérationnels et/ou de démarches à mettre en œuvre pour favoriser la rencontre entre les œuvres, les artistes et le public. Le projet de centre multimédia répond à ces différentes recommandations.

 

Un projet, plusieurs étapes pour mettre un espace multimédia à Porto Novo

Ce projet verra le jour avec le soutien de la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise et du Ministère de la Jeunesse, de la Ville et des Sports, au titre de la répartition des fonds parlementaires 2017. Il s’agira, à partir du printemps 2017, d’aménager et d’équiper le futur espace multimédia en mobilisant les ressources et les savoir-faire locaux. A l’automne prochain, un groupe de salariés d’Incite se rendra sur place pendant trois semaines afin de former les artistes et acteurs culturels locaux à l’utilisation des équipements. Leur mission: permettre aux artistes de réaliser et de produire des supports de communication de qualité et d’améliorer ainsi la diffusion de leur travail à l’échelle locale, nationale et internationale. Il s’agira de documents collectifs, donnant à voir l’offre artistique locale dans sa diversité :

  • Elaboration d’un répertoire des artistes de Porto-Novo
  • Mise en place d’une cartographie dynamique des ateliers d’artistes du territoire, souvent situés chez l’habitant et des principaux lieux d’intérêts sur les plans culturel et artistique
  • Réalisation de plaquettes de valorisation d’œuvres remarquables

[1]

Le Centre Culturel associatif Ouadada, dirigé par Gérard Bassalé, est engagé depuis de nombreuses années dans l’accompagnement et la diffusion de l’offre artistique locale, à travers l’organisation de concerts, d’expositions d’art actuel africain, ou encore la mise en place d’ateliers pédagogiques auprès du jeune public.

CACP

Elise

1 Commentaire

  • Fred 10 mars 2017 à 15 h 59 min

    Excellent ! Longue vie à Ouadada !
    Santé et prospérité aux artistes béninois !

    Répondre

Laisser un commentaire